Menu Close

Entretien avec Ectosense \ u2019s Ciaran McCourt

Après avoir joué de nombreux rôles différents dans l’industrie SleepTech®, Ciaran McCourt est maintenant le PDG d’Ectosense, une start-up de technologie de la santé basée en Belgique avec un nouvel outil de diagnostic du sommeil. NSF a rencontré Ciaran pour en savoir plus sur la manière dont Ectosense lance son nouveau produit.

NSF: SleepTech évolue rapidement. Au cours des dernières années, nous avons constaté un grand intérêt pour l’innovation dans le domaine du diagnostic. Où se situe Ectosense?

Ciaran: Je crois que NightOwl® est un appareil révolutionnaire dans cette catégorie de produits. Aucun autre appareil ne peut égaler notre combinaison de commodité, d’efficacité, de coût et de précision clinique. Notre équipe s’est concentrée sur l’optimisation des capteurs et des algorithmes pour fournir un test de sommeil à domicile très précis tirant parti de la technologie mobile intelligente (par exemple, analyse Bluetooth et cloud) avec un design attrayant et rentable. Rassembler tout cela, valider ce n’est pas une question facile ou peu coûteuse, mais le résultat que l’équipe a livré est vraiment exceptionnel et change le paradigme des tests de sommeil à domicile. Comme l’a dit un client, «cela change la donne»!

NSF: Ciaran, vous avez eu une histoire intéressante avec SleepTech. Comment vous êtes-vous réuni avec Ectosense?

Ciaran:  J’ai eu la chance d’être impliqué dans quelques startups dans le domaine des technologies de la santé et des dispositifs médicaux du sommeil. J’ai également eu un rôle mondial dans ResMed et un rôle récent chez SleepMed, l’une des plus grandes sociétés de services de diagnostic du sommeil aux États-Unis. Cette combinaison d’expérience signifiait que lorsque je suis tombé sur Ectosense, il y avait une grande synergie. J’ai toujours été à la recherche de nouvelles entreprises de technologie de sommeil pour les startups. Chez Ectosense, j’ai trouvé une jeune équipe formidable avec un produit superbe et je savais que je pouvais aider à accélérer les discussions de partenariat nécessaires immédiatement. J’ai immédiatement pu voir un énorme potentiel de commercialisation de cet appareil dans le monde, compte tenu de ses qualités innovantes. Mon rôle est de gérer l’équipe et la stratégie au fur et à mesure que nous nous développons, créons des revenus précoces à partir du déploiement et des services d’appareils et construisons le bon modèle commercial grâce à des partenariats pour une croissance commerciale à long terme. C’est une opportunité très excitante.

NSF: Comment Ectosense envisage-t-il d’entrer sur le marché du diagnostic aux États-Unis et en Europe? Existe-t-il une ou plusieurs stratégies?

Ciaran: Nous nous concentrons sur trois piliers. Ces piliers nous aident dans notre mission d’être perçus non seulement comme une entreprise de dispositifs médicaux, mais aussi comme une entreprise de services. Les trois piliers sont le déploiement des produits, les services et les capacités. Notre objectif de déploiement en Europe est destiné aux médecins de soins primaires, aux cliniques du sommeil, aux prestataires de soins dentaires, aux hôpitaux et aux assureurs en Europe. Aux États-Unis, nous viserons dans un premier temps le partenariat et nous avons identifié un certain nombre d’acteurs qui souhaitent travailler avec nous. Nous faisons des progrès significatifs sur les marchés européens avec un modèle de service, compte tenu de notre rentabilité et de notre commodité pour le patient, combinées à une validation clinique élevée. En ce qui concerne les capacités, nous développons un traitement algorithmique avancé des signaux (biomédicaux), des données brutes aux informations exploitables, y compris PPG et autres. Nous souhaitons tirer parti de cette expérience et anticiper le développement d’autres appareils pour élargir notre gamme

NSF: Quels défis et leçons apprises avez-vous rencontrés au cours du processus d’obtention de la certification et de la validation des dispositifs médicaux?

Ciaran: À partir de maintenant, nous avons obtenu notre marquage CE en tant que dispositif médical de classe 1 et de classe 2a (pour nos logiciels) en Europe et le processus a été équitable et efficace. Nous travaillons actuellement sur notre soumission de 510k pour les États-Unis et prévoyons avoir l’approbation au quatrième trimestre 2018 ou au premier trimestre 2019. La clé était que notre équipe se concentre sur notre système de gestion de la qualité depuis le tout début et sa documentation assure superbement un processus de candidature fluide. Alors que nous nous tournons vers de nouveaux marchés, nous ferons face à de nouveaux défis et nous compterons sur l’aide de certains de nos conseillers clés pour les surmonter.

NSF: Comment Ectosense fait-il connaître son nouveau produit?

Ciaran: Nous travaillons à travers notre réseau de partenaires. Aux États-Unis, nous suscitons un intérêt grâce aux installations de tests diagnostiques, ainsi qu’à la communauté universitaire et clinique. Nous venons également de publier notre première étude clinique que nous espérons voir prochainement dans le Journal of Clinical Sleep Medicine. Compte tenu de la nouveauté de notre appareil, nous avons reçu une bonne dose de curiosité naturelle et d’attention médiatique et avons obtenu une certaine couverture télévisée en Belgique et en France.

NSF: Comment avez-vous vu le monde de SleepTech changer au cours des dernières années?

Ciaran: De toute évidence, nous ne sommes qu’au début de la santé numérique personnalisée et les technologies personnelles telles que les téléphones intelligents joueront un rôle important à mesure que nous progressons. Nous sommes sans doute le premier appareil de diagnostic médical du sommeil à adopter cela, mais nous ne serons certainement pas les derniers! Au cours des dernières années, nous avons vu un nombre croissant d’articles sur le sommeil dans les médias nationaux, ainsi qu’une explosion d’appareils et d’applications de sommeil. La santé numérique est de plus en plus reconnue. Alors que la sensibilisation au sommeil et à sa relation avec la santé globale augmente rapidement, des défis demeurent. Par exemple, la connaissance de l’apnée obstructive du sommeil est encore relativement faible dans la population de patients.

NSF: Pourquoi êtes-vous impliqué dans le groupe SleepTech de NSF?

Ciaran: Je fais partie du programme SleepTech parce que je m’intéresse au croisement entre les dispositifs de sommeil grand public et médicaux. En tant que société de dispositifs médicaux portables, Ectosense doit être au courant des développements de la technologie du sommeil à mesure qu’elle continue d’évoluer.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *