Menu Close

Comment mesure-t-on la densité de la mousse?

La plupart des matelas modernes sont fabriqués à partir de différentes couches de mousse. Les mousses couramment utilisées comprennent la mousse polyfoam, le latex et la mousse à mémoire. Au sein de chaque catégorie de mousse, on peut trouver des dizaines de variations de densité et de fermeté. Parce que la densité de la mousse est un facteur si important dans la performance et la sensation de chaque matelas, c’est une bonne idée pour les acheteurs de matelas de comprendre les mesures de densité de la mousse.

Cet article explique comment la densité de la mousse est mesurée et ce que ces mesures signifient réellement. Cela aidera également les acheteurs potentiels de matelas à choisir un lit avec la densité de mousse appropriée à leurs propres préférences de confort.

Comment mesure-t-on la densité de la mousse?

La densité est simplement une mesure du poids par unité de volume. Dans le cas de la mousse, elle est mesurée en livres par pied cube (PCF). En d’autres termes, la densité de la mousse est exprimée en mesurant le poids d’un seul pied cube de mousse.

À titre d’exemple, considérons une couche de mousse qui pèse 100 livres et mesure 25 pieds cubes au total. En divisant le poids total par le nombre total de pieds cubes (100 divisé par 25, dans ce cas), nous pouvons voir que cette couche a une densité de 4 livres par pied cube (4 PCF).

La plupart des fabricants listeront les différents matériaux qu’ils utilisent et les mesures de densité pour chaque composant en mousse. En général, vous pouvez vous attendre à voir des densités de mousse allant de 1,5 PCF à 5 PCF ou plus. Vous trouverez ci-dessous un tableau couvrant les différentes plages de densité des mousses.

Matériel Faible densité Densité moyenne Haute densité
Mousse à mémoire Moins de 3 PCF 3 à 5 PCF Plus de 5 PCF
Polyfoam Moins de 1,5 PCF 1,5 à 1,7 PCF Plus de 1,7 PCF

Comme vous pouvez le voir dans le tableau, la plage considérée comme «haute densité» pour la mousse de polyéthylène est très différente de la même plage pour la mousse à mémoire de forme. Cela est dû aux différentes propriétés de chaque matériau. Cette déconnexion peut également rendre quelque peu déroutante la comparaison des densités de mousse sur plusieurs matelas. Lors de l’achat comparatif, assurez-vous de vérifier le ou les types de mousse, et pas seulement la densité.

Que signifie la densité de mousse?

Nous avons expliqué comment la densité de la mousse est mesurée et comment la calculer – mais qu’est-ce que cela signifie réellement?

La densité a une influence significative sur la sensation et les performances de la mousse. Les mousses à haute densité sont généralement plus fermes et peuvent résister à plus de pression. À l’inverse, les mousses à faible densité se sentiront plus molles, mais ne pourront pas résister à une pression ou à un poids excessifs.

En ce qui concerne la mousse à mémoire de forme en particulier, les mousses de densité plus élevée récupèrent plus lentement après l’application d’une pression. Cela produit cette qualité pour laquelle la mousse à mémoire de forme est connue, où une impression de votre corps ou de votre objet dure dans la mousse pendant quelques secondes.

En raison de ces propriétés, les fabricants utilisent souvent un mélange de mousses de différentes densités. Les noyaux de support de matelas utilisent généralement de la mousse de polyéthylène haute densité ou du latex, tandis que les couches de confort utilisent des mousses de différentes densités. Vous pouvez voir 2 à 4 couches séparées de matériaux en mousse différents dans un seul matelas, chacune pouvant avoir une densité sensiblement différente.

La densité peut également influencer la réactivité, la durabilité, l’isolation des mouvements et le coût d’un matelas. Les mousses plus denses sont généralement plus durables que les mousses à faible densité et ne s’affaissent pas autant avec le temps. D’autre part, les mousses à faible densité ont tendance à offrir une meilleure régulation de la température, ce qui peut être un facteur important pour ceux qui vivent dans des climats chauds. La section ci-dessous passe en revue certains autres facteurs à prendre en compte.

Comment la densité de la mousse affecte les performances du matelas

Durabilité
Les mousses plus denses sont plus durables et ont tendance à durer plus longtemps que les matériaux de faible densité. Ils sont moins sensibles à l’affaissement et plus résistants aux dommages accidentels et aux déchirures.

Conforme / Soulagement de la pression Les
mousses à densité plus élevée se conforment généralement plus étroitement que les mousses à faible densité et offrent ainsi un meilleur soulagement de la pression que les mousses à faible densité. En moulant plus près du corps du dormeur, moins de pression s’accumule autour du dos et des épaules.

Neutralité à la température Les
mousses à faible densité ont tendance à avoir de meilleures performances dans cette catégorie. Ils offrent une meilleure circulation de l’air et n’absorbent pas autant de chaleur corporelle que les matériaux en mousse haute densité.

Sexe
Les mousses de faible densité ont tendance à être un peu plus élastiques, tout en étant moins dures. Pour ces raisons, les mousses de densité faible à moyenne ont tendance à être plus efficaces pour les relations sexuelles.

Poids du matelas
Les mousses à faible densité pèsent beaucoup moins que les matériaux à haute densité. Un lit utilisant principalement de la mousse à faible densité pèsera généralement entre 50 et 60 livres, tandis qu’un matelas en mousse haute densité peut peser 90 livres ou plus.

Prix
Les mousses plus denses sont généralement plus coûteuses à produire que les mousses de faible densité, et cette différence de coût est généralement reflétée dans le prix final du matelas.

Densité et fermeté du matelas

La densité des matériaux en mousse utilisés et la fermeté globale d’un matelas sont certainement liées; cependant, ce n’est pas la même chose.

La fermeté d’un matelas est déterminée par la composition entière du lit. Chaque couche distincte, y compris diverses couches de confort en mousse, des noyaux de soutien et même des ressorts métalliques le cas échéant, contribuent tous à la sensation d’un matelas.

Un matelas peut être recouvert d’une couche de confort en mousse de densité relativement faible, mais se sentir toujours comme un matelas ferme dans son ensemble. À l’inverse, les matelas avec des noyaux de soutien à très haute densité peuvent toujours être doux dans l’ensemble.

En résumé, la densité est une mesure des composants individuels d’un matelas. La fermeté est une mesure de l’ensemble du matelas.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *